Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

L’Huître de Bouzigues

L’Huître de Bouzigues

L’Huître de Bouzigues

Le classement en zones A et B de l’huître de Bouzigues permet de lui attribuer la reconnaissance d’une très grande qualité et autorise la consommation de ces conchylicoles après seulement un bref passage dans un bassin de purification. Renommées pour leur saveur et leur fraîcheur, les huîtres du bassin de Thau possèdent une forte teneur en iode. Elles sont cultivées de la même manière depuis 1925 grâce à un maçon, Antoine-Louis Tudesq, qui, en observant les élevages, s’est aperçu que les petites huîtres se développaient mal lorsqu’elles restaient en paquet.

Il s’est donc inspiré des son métier afin de les fixer une à une sur un support (blocs de béton jusqu’en 1980, cordes aujourd’hui) à l’aide de ciment pour favoriser leur pousse. Chaque année, 12 000 tonnes d’huîtres sont produites sur les 1 200 hectares du bassin de Thau. Elles atteignent un calibre de 3 ou 2 en à peine 12 mois alors qu’il en faut souvent 36 pour les autres exploitations. Charnue, croquante mais également fondante, l’huître de Bouzigues n’est pas reconnue à sa juste valeur, peut-être n’elle n’est pas vendue assez cher pour être assimilée à un mets raffiné. Mais une demande d’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) a été déposée.

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • L’Huître de Bouzigues
  • L’Huître de Bouzigues
  • L’Huître de Bouzigues
  • L’Huître de Bouzigues