Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

La Course camarguaise et l’Abrivado

La Course camarguaise et l’Abrivado

La Course camarguaise et l’Abrivado

La course camarguaise ou course à la cocarde est un sport régional pratiqué principalement dans les Bouches-du-Rhône, le Gard et l’Hérault. L’objectif pour les participants, nommés également « raseteurs », est d’attraper les attributs primés fixés sur le front du taureau, entre les deux cornes. Il existe trois attributs : la cocarde, deux pompons de laine blanche appelés glands, et la ficelle. Ce sport, différent de la corrida du fait que le taureau est glorifié et non pas exécuté, rassemble de nombreux passionnés lors de diverses compétitions comme le trophée des As ou la cocarde d’or.

Mot provençal signifiant « élan, accélération », l' »abrivado » désigne une tradition qui consistait à mener les taureaux des pâturages aux arènes. Les taureaux étaient alors sous la surveillance des gardians, et ces migrations étaient souvent l’occasion pour les habitants de tenter de faire échapper les bêtes. C’est pourquoi les troupeaux étaient lancés au galop de manière à traverser la ville le plus rapidement possible. Actuellement les abrivados existent toujours, mais sont pratiqués d’une manière bien plus encadrée lors des fêtes locales puisque les participants sont essentiellement des professionnels, des « attrapeurs » figurent les habitants farceurs, et les taureaux sont lâchés dans des rues protégées de barrières. Des concours d’abrivado sont organisés en Provence et dans le Languedoc.

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • La Course camarguaise et l’Abrivado
  • La Course camarguaise et l’Abrivado
  • La Course camarguaise et l’Abrivado