Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Couteau de Laguiole

Couteau de Laguiole

Couteau de Laguiole

Laguiole est d’abord un village Aveyronnais situé sur le plateau de l’Aubrac, célèbre pour son fromage mais également pour le couteau traditionnel auquel il a donné son nom. Un débat fait rage autour de la prononciation du mot Laguiole. En effet, il est courant aujourd’hui de l’entendre prononcé de la façon dont il s’écrit mais localement il est articulé « Laïole ».

Le Laguiole est le couteau régional le plus produit en France et le produit phare de la coutellerie Française autour du monde. C’est un canif pliant orné d’une abeille qui est essentiellement produit dans les villes de Thiers et Laguiole.

Le nom donné à ce couteau est générique, aucune marque ne peut donc revendiquer l’exclusivité de la vente de Laguiole.

Il apparaît entre 1800 et 1810, mais le couteau pliant dont il est à l’origine inspiré date du siècle précédant, et était traditionnellement utilisé par les tâcherons qui partaient pour la saison d’hiver en Catalogne.

Les premiers couteliers s’installent à Laguiole au début du XIXe siècle. Les premiers couteaux fabriqués sont droits et sans décor. C’est à partir de 1840 que les couteaux pliants apparaissent ; ils sont alors munis d’un poinçon pour répondre aux besoins des bergers de l’Aubrac. Les lames et les ressorts des couteaux de Laguiole sont forgés à la main, à partir d’acier feuilleté provenant du Tarn et des Pyrénées. A partir des années 1880, le couteau s’enrichit d’un tire-bouchon, pour répondre à la demande des Aveyronnais partis ouvrir des cafés à Paris. En 1908, les décors apparaissent sur la mouche du ressort : l’abeille, attribuée à Pierre Jean Calmels, sera ainsi l’emblème du couteau de Laguiole ; Elle a pour origine une légende, selon laquelle Napoléon aurait autorisé aux paysans de Laguiole d’utiliser comme emblème cet insecte symbolique de l’empire en récompense de leur bravoure au combat.

Mais à la fin de la première guerre mondiale, la production périclite et suite à l’arrêt de l’activité de Léon Glaize installé dans le berceau de naissance de la coutellerie, il n’en reste plus que deux.

A partir des années 1950, le manche s’orne d’une croix. En 1987, sur la volonté du maire de Laguiole, appuyé par M. Costes et le designer Philippe Stark, est créée la Forge de Laguiole, pour relancer la production dans son berceau d’origine et la commercialisation, et le miracle s’opère. La fabrication du couteau de Laguiole sur la même commune génère plus d’une centaine d’emplois.

Le couteau laguiole est de nos jours le couteau régional le plus produit en France inspirant même des designers contemporains qui allient tradition et modernité.

Aujourd’hui, le village comptent de nombreux ateliers et Maîtres d’Art dont certains sont “Meilleur Ouvrier de France”. Leurs valeurs telles que l’amour du travail bien fait, la tradition perpétuée, l’ouverture vers l’avenir et la modernité sont présentées aux visiteurs et ce, à travers toutes les étapes de fabrication telles que la préparation des pièces métalliques, forge, sciage, montage, assemblage, polissage, ciselage, affûtage,…

Depuis 2013, des couteliers de Laguiole et environs se sont regroupés dans un syndicat pour défendre le couteau du village et faire valoir sa reconnaissance.

Laguiole revendique l’authenticité et le savoir-faire autour de cet objet d’art.

 

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • Couteau de Laguiole
  • Couteau de Laguiole
  • Couteau de Laguiole