Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

René Nelli

René Nelli

René Nelli

René Nelli, né le 20 février 1906 à Carcassonne et mort le 11 mars 1982 à Carcassonne, inhumé au cimetière de Saint-Vincent dans cette même ville, est un poète occitan, philosophe et historien du catharisme. Il fut le spécialiste du Moyen Âge occitan, de sa métaphysique, de sa poétique et de l’amour courtois.

Docteur ès lettres, professeur de lettres et de philosophie au lycée de Carcassonne puis d’ethnographie méridionale à la faculté des lettres de l’Université de Toulouse, poète essayiste, hermétiste, René Nelli est surtout connu pour ses travaux sur la culture occitane et sur le catharisme.

René Nelli aimait à dire qu’il était descendant d’une famille de sculpteurs florentins installés dans l’Aude au XVIe siècle. En fait, son grand-père, Isidore Nelli, sculpteur et architecte venu de la région de Carrare, avait participé à la construction du Palais de Justice de Carcassonne, puis fait bâtir en 1889 la maison au 24 de la rue du Palais. Le père de René Nelli, Léon, architecte également, érudit, possédait une collection de manuscrits et une bibliothèque importante, vendue au Conseil général de l’Aude en 1926.

Dans les années 1928-1930, et jusqu’en 1950, René Nelli a été très lié avec le poète Joë Bousquet et a pris à ses côtés une part active à l’élaboration du « surréalisme méditerranéen ». Ce mouvement se développait alors, un peu en marge du surréalisme parisien, à Marseille dans Les Cahiers du Sud, et à Carcassonne autour de la revue Chantiers.

Il a participé très activement à la revue d’ethnologie méridionale Folklore, fondée par Fernand Cros-Mayrevieille, et a joué un rôle important en ce qui concerne la connaissance de la culture occitane, notamment en participant à la fondation avec Jean Cassou en 1945, à Toulouse, de l’Institut d’études occitanes.

Il a consacré de nombreux ouvrages au catharisme. Il fonda aussi en 1981 le Centre national d’études cathares, devenu ensuite Centre d’études cathares, dont le tribunal de grande instance a prononcé la liquidation le mardi 11 janvier 2011, faute de moyens pécuniaires suffisants après trente ans d’activité.

Comme Fernand Niel, et beaucoup d’autres, il fit ses premiers pas dans l’étude du catharisme en fréquentant Déodat Roché.

Sa maison, située dans le quartier du Palais à Carcassonne, léguée au Conseil général de l’Aude par sa veuve Suzanne Ramon, décédée le 24 août 2007, doit devenir le musée René Nelli, musée du catharisme, pour présenter l’ensemble de son œuvre.

Dernière modification le — par


Mots-clefs :

Laisser un commentaire

  • René Nelli
(1906-1982)
René Nelli
20/02/1906 Carcassonne
11/03/1982 Carcassonne
, ,

Personnages liés

Panier