Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Raymond VII de Toulouse

Raymond VII de Toulouse

Raymond VII de Toulouse

Raymond VII (IX) de Toulouse (juillet 1197 à Beaucaire – 27 septembre 1249 à Millau), est un comte de Toulouse, de Saint-Gilles, duc de Narbonne, marquis de Gothie et de Provence de 1222 à 1249. Il était fils de Raymond VI, comte de Toulouse, de Saint-Gilles, marquis de Gothie et de Provence et duc de Narbonne et de Jeanne d’Angleterre. Par sa mère, il était petit fils du roi Henri II d’Angleterre, neveu des rois d’Angleterre Richard Cœur de Lion et Jean Sans Terre et par conséquent cousin du roi Henri III d’Angleterre.

À l’occasion des conciles de Montpellier (25 août 1224) et de Bourges (30 novembre 1225), Raymond VII prend l’engagement de se soumettre et de lutter contre les cathares, mais ces promesses n’empêchent pas l’organisation d’une nouvelle « croisade » contre lui. Louis VIII intervient au sud, prend Avignon, reconquiert les trois vicomtés Trencavel qu’il rattache à la Couronne et transforme en sénéchaussées, soumet le Toulousain, mais meurt au retour, à Montpensier. Blanche de Castille, la régente, envoie Humbert V de Beaujeu pour restaurer l’autorité royale en Languedoc. Après deux ans de guérilla, Raymond se résigne à signer le traité de Paris en 1229, par lequel il cédait les anciennes vicomtés Trencavel au roi de France et accordait Jeanne, sa fille et unique héritière, à Alphonse de Poitiers, frère du roi Louis IX.

Pour se débarrasser de la tutelle royale, Raymond entre, en 1241, dans une coalition dirigée contre le roi Louis IX de France et son frère Alphonse de Poitiers, qui est devenu gendre de Raymond. Cette coalition est formée du roi d’Angleterre, du comte de Foix et des seigneurs poitevins, parmi lesquels Hugues X de Lusignan, dont il épouse la fille. Cette coalition doit susciter des révoltes simultanées dans le Poitou et le Languedoc, mais des imprudences de Lusignan la font révéler prématurément, et les conjurés, vaincus en juillet 1242 à la bataille de Taillebourg, doivent faire leur soumission. Raymond attaque le comte de Foix, son vassal, en janvier 1243 car ce dernier avait quitté la coalition avant même le début des hostilités. Finalement, le comte Raymond doit rendre hommage au roi de France Saint Louis en 1243 et rendre les terres conquises au comte de Foix. Par prudence, il n’aidera pas la révolte de Raimond II Trencavel cette même année

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • Raymond VII de Toulouse
(1197-1249)
07/1197 Beaucaire
27/09/1249 Millau

Personnages liés

Panier