Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Raoul Bergougnan

Raoul Bergougnan

Raoul Bergougnan

Raoul Bergougnan, né le 21 décembre 1900, mort en mars 1982 à Toulouse, est un peintre et photographe français qui a vécu et travaillé presque entièrement à Toulouse.

Après avoir appris le dessin dans l’atelier de Georges Castex il intègre l’Ecole des Beaux Arts après la guerre. Son travail de peintre n’étant pas suffisant pour subvenir à ses besoins, il devient photographe aux usines Latécoère.

A partir de 1931 et jusqu’en 1939, ses expositions à la galerie Chappe sont régulières. Seul ou aux côtés d’artistes tels que Charreton, Lupiac, Bouillière ou de Marliave, Bergougnan attire vite l’attention sur son talent aussi singulier. « M. Bergougnan est un poète, un visionnaire tombé comme un aérolithe à Toulouse, et qu’on ne peut rattacher à rien dans la tradition artistique de notre ville » déclare avec raison Paul Mesplé dans sa chronique de L’Express du Midi (15 mai 1932).

Durant ces années il participe au Salon des Artistes français qui se tient à Paris lors duquel il reçoit une médaille d’argent, réalise la décoration du pavillon de Languedoc à l’Exposition Internationale de 1937 en remplacement d’Henri Martin et durant 13 ans il participe en tant que sociétaire au Salon des Artistes Méridionaux. Grâce à une bourse du Conseil Général, il fait une retraite furtive en Espagne dont il ramène plusieurs toiles qui surprennent par leurs couleurs inhabituelles qui rompent avec les tonalités sourdes et grises dont il s’était fait jusqu’alors une spécialité.

Séparé de son épouse, il a longtemps vécu avec sa mère, sa sœur et son fils dans un modeste appartement de l’avenue des Minimes, qui est une source d’inspiration fréquente pour ses scènes d’intérieur et ses natures mortes. Les extérieurs sont essentiellement toulousains ( places, boulevards, ponts et écluses, bords du canal, gare Matabiau…) ou très proches de Toulouse (Blagnac, Beauzelle, Pibrac…).

Plus tard, au gré de rares voyages, s’y ajouteront des toiles évoquant Labastide-du-Vert, dans le Lot (où résidait Henri Martin), Paris (Montmartre essentiellement), les alentours de Sète, Clermont-Ferrand ou Marseille.

A partir de 1945, sa production se raréfie et les expositions avec. Seule exception notable, sa participation à la décoration de la Chambre de Commerce qui témoigne de la toute première place qu’il occupe encore parmi les peintres toulousains de l’époque. Sur proposition du président Barlangue, il exécute en 1950/1951 un panneau (un puits de mine à Saint-Marcet) placé dans la galerie du premier étage et, deux ans plus tard, du fait de la défection de Jules Cavaillès, c’est à lui que revient la commande d’un tableau de plus grandes dimensions (la place Wilson) destiné à la salle Audouy.

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • Raoul Bergougnan
  • Raoul Bergougnan
  • Raoul Bergougnan
(1900-    )
21/12/1900 Toulouse
03/1982 Toulouse
,

Personnages liés

Panier