Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Pierre Soulages

Pierre Soulages

Pierre Soulages

Pierre Soulages, né le 24 décembre 1919 à Rodez dans l’Aveyron, est un peintre et graveur français contemporain internationalement connu. Son père construit des voitures hippomobiles. Il grandit au cœur d’un quartier d’artisans (imprimeur, tonnelier…) : de ce milieu en mouvement il se souviendra de la patience du geste, du savoir-faire, des matériaux remarquables et des vertus du hasard.

Il commence à peindre dans son Aveyron natal avant de « monter à Paris » à dix-huit ans pour préparer le professorat de dessin et le concours d’entrée à l’école des beaux-arts. Il y est admis en 1938 mais il est vite découragé par la médiocrité et le conformisme de l’enseignement qu’on y reçoit et retourne à Rodez. Pendant ce bref séjour à Paris, il fréquente le musée du Louvre et voit des expositions de Cézanne et Picasso qui sont pour lui des révélations, l’incitant à rentrer chez lui, à Rodez, pour se consacrer uniquement à la peinture.

Il est mobilisé en 1940, mais démobilisé dès l’année suivante. Il s’installe en zone libre, à Montpellier, et fréquente assidûment le musée Fabre. Réfractaire au STO en 1942, il passe le reste de la guerre auprès de vignerons de la région qui le cachent.

Depuis la fin des années 1940, on l’associe à l’art abstrait.

Soulages est connu pour la domination de la couleur noire qu’il appelle noir-lumière ou “outre-noir” dans ses peintures. Mais il use aussi d’autres pigments, les rouges, les bruns, les bleus… En janvier 1979, Soulages en travaillant sur un tableau ajoute, retire du noir pendant des heures. Ne sachant plus quoi faire, il quitte l’atelier, désemparé. Lorsqu’il y revient deux heures plus tard : « Le noir avait tout envahi, à tel point que c’était comme s’il n’existait plus ». Cette expérience marque un tournant dans son travail. La même année, il expose au Centre Georges-Pompidou ses premières peintures monopigmentaires, fondées sur la réflexion de la lumière sur les états de surface du noir, appelé plus tard « outre-noir ».

Il travaille avec des pinceaux larges de peintre en bâtiment, détourne des outils de leur fonction première et en fabrique de nouveaux. Il peint à même le sol, ajoute, enlève de la matière. Il contrôle son geste, cherche les rapports les plus justes entre l’obscur et le clair. Soulages est un peintre abstrait parmi les plus célèbres.

En 1994, Soulages dévoile des vitraux hors normes dans l’abbatiale de Conques en Aveyron. Translucides, mais non transparents, ils sont nés d’un verre blanc élaboré par l’artiste, capturant la lumière et mettant en valeur l’architecture romane. Du dehors et en dedans, ces vitraux renvoient les couleurs douces, changeantes, du jour.

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • Pierre Soulages
24/12/1919 Rodez (12)
, ,

Personnages liés

Panier