Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Georges Brassens

Georges Brassens
Lirelif publicité
Votre publicité ici. Contactez-nous

Georges Brassens

Georges Brassens est né à Cette en 1921 (il évoque le changement d’orthographe pour Sète dans sa chanson Jeanne Martin). D’origine napolitaine par sa mère, son enfance est bercée par les chants traditionnels italiens et les mélodies jouées à la mandoline. Il est peu tourné vers les études, et on lui refuse des cours de musique. Passionné par la poésie, il commence à écrire, encouragé par son professeur de français, en même temps qu’il monte un petit orchestre intitulé Jazz.

En 1940 il s’installe chez sa tante à Paris. Il y travaille le piano et la versification ; il écrit ses premiers recueils de poésie (À la venvole sera publié en 1942). Convoqué en 1943 par le STO (Service du Travail Obligatoire) il se rend en Allemagne d’où il « s’échappe » en 1944 lors d’une permission. Il se cache à Paris, impasse Florimont, où il composera ses premières chansons. À partir de 1946, il écrit régulièrement dans la revue anarchique Le libertaire : il n’aime pas les conventions sociales et prend souvent la défense des laissés-pour-compte de la société.

Beaucoup de chansons de cette période deviendront célèbres mais il faudra cependant attendre les années 1950, où, engagé par la chanteuse Patachou, il rencontrera le succès aussi bien du côté de la critique que du public, même si ce dernier est parfois choqué par certains titres comme Le Gorille ou Hécatombe. Pendant plus de vingt ans, Brassens enchaîne les concerts dans les salles prestigieuses de l’Olympia, de l’Alhambra, ou de Bobino, ainsi que les tournées à l’étranger, sans jamais désemplir.

Il souffre cependant de coliques néphrétiques et de calculs rénaux et subit plusieurs opérations. En 1980 on diagnostique un cancer de l’intestin, il revient dans la région et s’éteindra un an plus tard à Saint-Gély-du-Fesc à l’âge de 60 ans, et sera inhumé au cimetière du Py à Sète.

Le chanteur reçut de nombreuses distinctions parmi lesquelles le Prix de poésie de l’Académie Française en 1967, le Grand Prix de la ville de Paris en 1975, le Grand Prix de l’Académie du disque français en 1979. L’homme humaniste, à la pipe et à la moustache, reste un artiste de référence de la culture française et occupe une place à part dans la mémoire de ses admirateurs.

Dernière modification le — par


Lirelif publicité
Votre publicité ici. Contactez-nous
Mots-clefs :

Laisser un commentaire

  • Georges Brassens
  • Georges Brassens
  • Georges Brassens
(1921-1981)
22/10/1921 Sète
29/10/1981 Saint-Gély-du-Fesc

Evènements

Personnages liés

Panier