Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Napoléon III (et le département de l’Hérault)

Napoléon III (et le département de l’Hérault)

Napoléon III (et le département de l’Hérault)

Le Second Empire représente une période faste au niveau économique pour le département de l’Hérault. C’est alors que se met en place le réseau de chemin de fer qui va désenclaver le département. En 1857, à partir de la ligne Beaucaire-Montpellier-Sète, le chemin de fer arrive à Agde puis à Béziers et de là la voie ferrée continue vers Narbonne puis Perpignan et Carcassonne.

À partir de Sète et en allant vers le Nord, le chemin de fer est la propriété de la Compagnie du Paris-Lyon-Méditerranée (le PLM). Vers le Sud, c’est la Compagnie du Midi qui exploite le réseau ferré. Le long des nouvelles voies ferrées s’élèvent des gares imposantes tandis que sont construits des ouvrages d’art comme le pont sur l’Hérault, l’Orb et l’Aude mais aussi le pont-canal à Béziers qui, prouesse technique, fait franchir l’Orb au Canal du Midi une dizaine de mètres au dessus du niveau du fleuve.

Les conséquences économiques de l’arrivée de la liaison par voie ferrés de l’Hérault avec la France du Nord et notamment la région parisienne sont considérables pour la viticulture héraultaise. Désormais, les vins de la région peuvent être transportés en quelques heures jusqu’à Lyon, Paris, la région de Nord etc. c’est-à-dire vers les régions industrielles grosses consommatrices de vins courants. Il s’ensuit un essor important de la viticulture héraultaise et languedocienne qui entraîne toute l’économie de la région. Le Second Empire est ici une période de prospérité économique, surtout les années 1860-1870.

D’autres grands travaux caractérisent aussi le Second Empire : les grands travaux d’urbanisme que l’on désigne en général sous le terme d’haussmannisation, du nom du préfet de Paris qui en a eu la charge. À Montpellier, deux grands opérations sont lancées : les Grands travaux Lazard et l’opération rue Impériale. La première opération se déroule sous le Second Empire. Elle consiste en la construction d’un marché couvert, l’élargissement de la rue Saint-Guilhem, la construction de l’église Sainte-Anne, le prolongement de la rue Maguelone jusqu’à la place de la Comédie, la construction d’un temple protestant l’élargissement de la rue de la Loge.

La seconde opération est plus ambitieuse puisqu’il s’agit de faire une grande percée depuis le Peyrou jusqu’à l’Esplanade. Elle sera exécutée entre 1878 et 1887 mais n’ira pas plus loin que la place de la préfecture et ce sera l’actuelle rue Foch.

À Béziers, la construction du théâtre, commencée en 1844, s’achève en 1860. Par contre, dès 1865, le paysagiste Buhler, aménageur du bois de Boulogne à Paris, dessine la parc du plateau des Poètes qui est achevé en 1870. Il s’agit d’aménager le talus qui va des allées Paul Riquet à la nouvelle gare du Midi. C’est un des plus importants jardins publics construits à cette époque pour des raisons hygiéniques, esthétiques et de prestige. Ce jardin de cinq hectares à l’anglaise est considéré comme la quintessence des jardins publics du Second Empire avec ses allées sinueuses, sa grande allée transversale, son allée circulaire, son lac, son île, sa grotte.

D’autres villes du département reçoivent aussi de nouveaux aménagements comme Sète avec ses nouveaux quartiers, ses nouvelles rues ou encore Agde.
Un des effets recherchés des grands travaux est la réalisation du plein emploi. De ce point de vue, la construction du pont-canal de Béziers est significative. En effet, on a eu alors beaucoup de peine à trouver la maison d’œuvre nécessaire parce que la construction du chemin de fer à la même époque absorbait la main d’œuvre qualifiée. Et il est vrai que le Second Empire a été une période de plein emploi.

Les autres villes de la région, de Perpignan à Nîmes et de Narbonne à Carcassonne, ont connu également un essor comparable durant le Second Empire avec la construction de grandes gares toujours en service aujourd’hui, la percée de nouvelles voies, l’aménagement de nouveaux quartiers.

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • Napoléon III (et le département de l’Hérault)
  • Napoléon III (et le département de l’Hérault)

Personnages liés

Panier