Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Jeanne d’Albret

Jeanne d’Albret

Jeanne d’Albret

Jeanne III d’Albret fut comtesse de Foix, du Périgord, de Rodez, d’Armagnac, de Fézensac, de Bigorre, de Dreux, de Gause, du Perche, de L’Isle-Jourdain, de Porhoët, de Pardiac et de Guînes et reine de Navarre de 1555 à sa mort.

Elle était la nièce du roi de France François Ier et fut élevée sous son autorité à la cour de France. Elle épousa Antoine de Bourbon, premier prince du sang et fut la mère du roi Henri IV.

Dés 1560, elle se convertit au protestantisme certainement influencée par Théodore de Bèze arrivé à sa cour à Nérac. Figure importante du protestantisme en France, elle s’illustra par sa rigueur morale et son intransigeance religieuse. Au début des guerres de religion, elle se sépara de son époux qui avait rejoint le camp catholique et implanta durablement la Réforme calviniste sur son royaume de Navarre.

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • Jeanne d’Albret
  • Jeanne d’Albret
(1528-1555)
Jeanne III d'Albret
16/11/1528 Saint-Germain-en-Laye
09/06/1555 Paris

Personnages liés

Panier