Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Henry Charles Etienne Dujardin-Beaumetz

Henry Charles Etienne Dujardin-Beaumetz

Henry Charles Etienne Dujardin-Beaumetz

Né en 1852 d’un père médecin qui meurt alors qu’il n’a que dix ans, Henry Charles Etienne Dujardin-Beaumetz rentre à l’École des beaux-arts où il suit les enseignements de Louis-Prosper Roux et d’Alexandre Cabanel. Engagé volontairement dans la guerre de 1870, toute son œuvre sera marquée par cette expérience. les années 1880 sont prolifiques pour le jeune peintre qui est alors reconnu par le grand public.

Il se marie en 1886 avec Marie-Louise Petiet qui est également peintre, et les époux s’installent dans la propriété familiale de la Bezole. Il est alors élu conseiller général du canton de Limoux puis député de l’Aude deux ans plus tard. Durant tous ses mandats, il n’aura de cesse de réfléchir aux connexions entre art et État. Lorsque la Joconde est portée disparue en 1911, il est victimes de nombreuses critiques alors qu’il avait toujours déclaré que le Louvre n’était pas suffisamment surveillé. Il meurt deux ans plus tard et repose dans un tombeau qu’il a lui même créé. La Joconde réapparaît trois mois plus tard.

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

    (1852-1913)
    29/09/1852 Passy
    27/09/1913 La Bezole
    ,
    ,

    Auteurs associés

    |

    Panier