Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Francis Ponge

Francis Ponge

Francis Ponge

Issu d’une vieille famille huguenote nîmoise, Francis Ponge voit le jour le 27 mars 1899. En 1916 il entre en hypokhâgne au lycée Louis-le-Grand et publie son premier sonnet dans le numéro d’octobre de La Presqu’île sous le pseudonyme de Nogères. Malgré ses échecs durant ses études, il reste proche de l’écriture et c’est en 1919 qu’apparaît le « matérialisme logique » dans le texte La promenade dans nos serres qu’il écrit alors qu’il est atteint de diphtérie. En 1923, il devient secrétaire de fabrication aux Éditions Gallimard et Les Trois Satires sont au sommaire de la NRF de juin.

En 1926 est édité Douze petits écrits dédiés à J. Paulhan, un proche et collègue de Francis Ponge. C’est en 1928 qu’il se rapproche du groupe surréaliste et en 1931 il épouse Odette Chabanel, rencontré deux ans plus tôt au Chambon-sur-Lignon. La même année, il travaille sur des textes qui constitueront l’essentiel de Pièces et du Parti pris des choses. En 1937, il adhère au parti communiste et ses textes pour « L’air du mois » sont refusés car trop politiques. Il devient alors le poète du quotidien et des objets tels une cruche, un savon, une pomme de terre semblent prendre vie. En 1981 il reçoit le Prix national de poésie et en 1982 le Grand Prix de poésie de l’Académie Française. Il meurt le 6 août 1988 au Mas des Vergers.

Dernière modification le — par


Mots-clefs :

Livres associés

Laisser un commentaire

    (1899-1988)
    27/03/1899 Montpellier
    06/08/1988 Bar-sur-Loup
    ,

    Panier