Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Eugène Viollet-le-Duc

Eugène Viollet-le-Duc

Eugène Viollet-le-Duc

Né à Paris en 1814 dans une famille de la grande bourgeoisie, Eugène Viollet-le-Duc se forme à l’architecture lors de voyages à travers la France et l’Italie. Il a vingt-six ans lorsque, à la demande de Prosper Mérimée alors inspecteur général des monuments historiques, il restaure la basilique de Vézelay, qui marque le début d’une série de rénovations de constructions médiévales, notamment la cathédrale Notre-Dame de Paris, ou encore dans notre région la cité de Carcassonne (Aude), sa cathédrale Saint-Michel et sa basilique Saint-Nazaire, l’hôtel de ville de Narbonne (Aude), le château de Montdardier proche du Vigan (Gard).

En 1863 il occupe la première chaire d’histoire de l’art, discipline dont il est le créateur, à l’école des Beaux-Arts. Sa carrière de professeur y est brève car il est en désaccord avec l’enseignement ; en réaction il ouvre l’École spéciale d’architecture. Il pose alors les bases de l’architecture moderne (Entretiens sur l’architecture, 1863). Il est également l’auteur du Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle (1854-1868), dans lequel il renoue avec le savoir encyclopédique de Diderot et d’Alambert. Il souhaite ainsi traiter de l’architecture au sens large du terme, en incluant le décor et les statues. Dans le tome 8, à la définition de Restauration on trouve : « Restaurer un édifice, ce n’est pas l’entretenir, le réparer ou le refaire, c’est le rétablir dans un état complet qui peut n’avoir jamais existé à un moment donné. ».

En 1874 il entame son dernier chantier de rénovation avec la cathédrale de Lausanne, où il meurt cinq après.

Dernière modification le — par


Mots-clefs :

Laisser un commentaire

  • Eugène Viollet-le-Duc
(1814-1879)
27/01/1814 Paris
17/09/1879 Lausanne

Personnages liés

Panier