Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Alphonse de Poitiers

Alphonse de Poitiers

Alphonse de Poitiers

Fils du roi Louis VIII et de Blanche de Castille, il reçoit en 1225, par testament de son père, le comté de Poitiers, la Saintonge et une partie du comté d’Auvergne en apanage.

Un premier projet de mariage avec Isabelle, fille d’Hugues X de Lusignan (1227) est annulé à la signature du traité de Paris en 1229, qui lui promet Jeanne, fille de Raymond VII (IX) de Saint-Gilles, comte de Toulouse. Le contrat de mariage prévoit que Raymond VII conserve l’usufruit du comté de Toulouse, dont la propriété est transmise à sa fille Jeanne, qui hérite de toutes ses autres possessions.

Sa jeunesse est mal connue, il apparaît essentiellement dans les vies de saint Louis comme un de ses compagnons.

Raymond VII de Toulouse étant mort en 1249 peu après son départ, il hérite du comté de Toulouse, de l’Agenais et du Rouergue, et d’une partie de l’Albigeois et du Quercy, héritage que sa mère et son homme de confiance, le chapelain de Saint-Hilaire, lui ont assuré en son absence. Au retour de la croisade, Alphonse est ainsi le plus riche prince de France. Les domaines méridionaux d’Alphonse vont être administrés à distance par ce dernier, par l’intermédiaire de ses sénéchaux. Ces territoires, entrés dans l’orbite capétienne à l’issue de la croisade albigeoise déclenchée par Innocent III, sont gouvernés en étroite collaboration avec les prélats (évêques et abbés sont à la tête d’importants temporels) et avec les inquisiteurs de l’hérésie, même si les tensions entre administrateurs comtaux et les ecclésiastiques ne sont pas rares.

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • Alphonse de Poitiers
  • Alphonse de Poitiers
(1220-1271)
11/11/1220 Poissy
21/08/1271 Sienne

Personnages liés

Panier