Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Alexandre Hollan

Alexandre Hollan

Alexandre Hollan

Né à Budapest en 1933, Hollan, quitte la Hongrie en 1956, après le soulèvement contre le régime. Réfugié politique à Paris, il entre à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts, puis poursuit ses études à l’École nationale supérieure des arts décoratifs. Après une rencontre émotionnelle forte avec l’oeuvre des primitifs italiens à l’occasion d’un voyage en Italie en 1962, le peintre décide de partir plusieurs mois par an à bord de sa «voiture-atelier » pour peindre sur le motif. Cette vie nomade durera plus de vingt ans. Dans cette quête, il se fascine pour le motif de l’arbre, fascination sans doute liée à un souvenir d’enfance vécu dans le jardin de sa grand-mère. L’arbre, traité tantôt grâce à un dessin sûr et rapide tantôt par la lenteur et les effacements, devient le sujet principal de son oeuvre.

En 1984, le peintre achète un mazet près de Gignac (Hérault) qui marque la fin d’une période d’errance. Il passe depuis lors tous les étés à approfondir ses recherches auprès de quelques arbres élus auxquels il donne un nom (Le Petit Poussin, Le Glorieux, Le Foudroyé….). Aux prises avec ces quelques arbres d’une manière quasi fusionnelle, le peintre se confronte aussi à lui-même, au dessin et tente de mêler son énergie à celle des arbres.

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • Alexandre Hollan
  • Alexandre Hollan
  • Alexandre Hollan
  • Alexandre Hollan
Alexandre Hollan
1933 Budapest

Panier