Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Ouvrages du Libron

Ouvrages du Libron

Ouvrages du Libron

Les Ouvrages du Libron sont situés sur le Canal du Midi dans le département de l’Hérault en région Occitanie entre les communes de Vias et Portiragnes.

Le premier dispositif, appelé le Radeau du Libron a été installé en 1767. Au XVIIIe, les crues torrentielles du Libron causaient des dégâts considérables au Canal du Midi. Les Sédiments – sables et limons – charriés par les flots déchaînés du cours d’eau se déversaient dans le canal et l’ensablaient, entravant ainsi la navigation. Pour protéger le canal, la solution choisie fut celle du ponton ou radeau mobile que l’on installait en travers du lit du Libron, l’intégrant au sein d’un ouvrage de maçonnerie et qui formait un conduit perpendiculaire à la longueur du canal.

Le radeau était amarré à proximité de l’ouvrage, sur le côté du canal, prés de la maison des éclusiers. Lors d’orages, quand le Libron grossissait, les éclusiers devaient mettre le radeau en place. Les eaux du Libron en crue déferlaient alors sur le radeau qui formait comme une gouttière et passaient au-dessus du canal. Pendant cette opération qui durait le temps de la crue, la navigation était interrompue. Elle était rétablie ensuite, après l’orage, quand les éclusiers ôtaient le radeau. Ces manoeuvres fastidieuses nécessitaient la présence de deux éclusiers et devaient être effectuées à chaque orage violent pour éviter l’ensablement du canal.

L’ouvrage actuel fut réalisé en 1858 par l’Ingénieur des ponts et chaussées, Urbain Maguès, nommé Directeur du Canal en 1852. Il a modernisé le principe du ponton mobile du Radeau du Libron. Avant de rencontrer le canal du Midi, le Libron est divisé en deux branches, dirigées sur deux corps de maçonnerie similaires, perpendiculaires au canal. Chaque corps de maçonnerie est constitué de plusieurs couloirs en arcade. De grandes vannes situées aux extrémités de chaque couloir ferment le couloir et empêchent les eaux du Libron d’entrer dans l’ouvrage et de se mélanger à celles du canal. En temps normal, ces vannes sont fermées et elles laissent le libre passage aux péniches et aux barques. A l’intérieur de chaque couloir, peuvent se déplacer deux caissons métalliques formés d’un fond plat et de deux parois latérales en gouttière qui se rejoignent jusqu’au milieu du canal et forment ainsi au-dessus de ses eaux un lit artificiel dans lequel s’écoulent les eaux du Libron.

Ces caissons sont suspendus à des charriots mobiles sur des rails, sur la plateforme du corps d’ouvrage. En temps normal, les caissons sont remisés sur les côtés et laissent le libre passage au trafic sur le canal. En cas de crue, on les fait avancer l’un vers l’autre et ils ferment complètement le canal. A ce moment-là, les vannes (fermées en temps normal) sont ouvertes et le Libron peut traverser l’ouvrage. La navigation sur le canal est alors interrompue.

Dernière modification le — par


Leave a Reply

  • Ouvrages du Libron
  • Ouvrages du Libron
  • Ouvrages du Libron
  • Ouvrages du Libron
  • Ouvrages du Libron
  • Ouvrages du Libron

Personnages liés

Panier