Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

La Cathédrale Saint-Etienne d’Agde, et l’Eglise Saint-André

La Cathédrale Saint-Etienne d’Agde, et l’Eglise Saint-André

La Cathédrale Saint-Etienne d’Agde, et l’Eglise Saint-André

Dédiée à saint Étienne, la cathédrale d’Agde est reconnaissable à sa couleur noire due aux pierres volcaniques utilisées pour sa construction : à la fin du XIIe siècle, l’évêque Guillaume entame la fortification d’une église carolingienne. Un clocher haut de trente-cinq mètres, des créneaux, des mâchicoulis et des murs de trois mètres d’épaisseur font de cet édifice une des plus belles cathédrales fortifiées de France. En 1453, Saint-Étienne passe du rang d’église à celui de cathédrale avant d’être classée aux monuments historiques en 1840.

Plus vieil édifice religieux de la ville d’Agde, l’église Saint-André date du Ve siècle et fut le siège du Concile d’Agde qui s’est déroulé en 506. Reconstruite en 1525, l’église conserve comme unique trace de ses origines une colonne en pierre de basalte. Des fouilles archéologiques réalisées en 1987 mettent à jour des sépultures du Ve siècle ainsi que les fondations de l’église primitive.

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • La Cathédrale Saint-Etienne d’Agde, et l’Eglise Saint-André
  • La Cathédrale Saint-Etienne d’Agde, et l’Eglise Saint-André
  • La Cathédrale Saint-Etienne d’Agde, et l’Eglise Saint-André
  • La Cathédrale Saint-Etienne d’Agde, et l’Eglise Saint-André

Personnages liés

Panier