Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Cité religieuse de Rocamadour

Cité religieuse de Rocamadour

Cité religieuse de Rocamadour

La Cité religieuse ou sanctuaire de Rocamadour est une cité mariale construite au flanc de la falaise du canyon de l’Alzou, sur la commune de Rocamadour dans le Lot, en France.

Construite en plusieurs étapes à partir du XIe siècle, la plupart de ses édifices religieux datant du XIIe siècle, cette cité englobe l’escalier d’accès et un parvis autour duquel se trouvent une basilique, une crypte et sept chapelles dont l’une accueille une Vierge noire du XIIe siècle. Elle bénéficie de nombreuses protections : elle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et est constituée de plusieurs monument historique plusieurs fois classés et inscrits.

En 2013, le sanctuaire a célébré son millénaire au cours d’une grande année jubilaire.

La Voie Sainte et l’escalier menant à la cité religieuse, est un chemin partant depuis le hameau de l’Hospitalet qu’empruntent les pèlerins pour arriver au sanctuaire : il descend dans la vallée de l’Alzou jusqu’à la ville basse, où se trouve le pied de l’escalier de deux cent seize marches qui mène au sanctuaire. Au Moyen Âge, les pèlerins le gravissaient à genoux. La dernière volée de marches passe sous un porche formé par les bâtiments du sanctuaire, et que l’on appelle la « Porte sainte », pour déboucher sur le parvis.

La Crypte Saint-Amadour, est accessible via l’escalier des pèlerins qui s’enfonce sous la basilique : c’est là que les reliques de saint Amadour furent installées après leur découverte en 1166.

C’est une nef unique, sans transept ni abside, divisée par un énorme arc doubleau en deux travées voûtées avec des arcs diagonaux, aux angles desquelles se trouvent des colonnes surmontées de chapiteaux épannelés. Datant de l’époque romane, elle n’a été que peu remaniée : le restaurateur de Rocamadour en 1858, l’abbé Chevalt, s’est contenté de gratter les badigeons pour plâtrer les murs, qui depuis ont été de nouveau grattés et laissent voir le mur nu.

La chapelle Saint-Michel est accessible par un petit escalier qui part en face de la chapelle Notre-Dame. Sur le mur extérieur se trouve une fresque du XIIe siècle représentant l’Annonciation et la Visitation. Cette chapelle n’est pas orientée, mais elle est parallèle à la falaise qui en constitue un mur latéral et une partie du plafond. La petite abside en cul-de-four est ornée de fresques du XIIIe siècle représentant le Christ dans une mandorle, entouré de divers saints et anges.

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • Cité religieuse de Rocamadour
  • Cité religieuse de Rocamadour
  • Cité religieuse de Rocamadour
  • Cité religieuse de Rocamadour

Auteurs associés

|

Panier