Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Château de Calmont d’Olt

Château de Calmont d’Olt

Château de Calmont d’Olt

Le château de Calmont d’Olt est un château fort, jalon important du Rouergue médiéval, situé à Espalion dans le département de l’Aveyron en région Occitanie.

Étymologiquement, Calmont contient la racine pré-indo-européenne calm-, très fréquente pour désigner une hauteur dénudée. Olt est le nom occitan du Lot dont le château domine la vallée ; cette mention permet de distinguer le site de la commune de Calmont-de-Plancatge, au sud de Rodez, dans le même département, et du Calmont de Haute-Garonne. Le château et les maigres vestiges de la chapelle, y compris la deuxième enceinte font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 10 février 1992.

Perché sur un piton basaltique à 535 mètres d’altitude, il surplombe de 200 mètres la ville d’Espalion et la vallée du Lot, offrant une vue panoramique sur les monts d’Aubrac et les Causses. C’est un parfait témoignage de l’adaptation architecturale des châteaux aux progrès technologiques et à l’évolution des techniques de siège. Les éclats de silex et la hache en pierre polie, retrouvés sur le site, témoignent de l’intérêt que l’homme lui porte depuis plus de 5000 ans. Dès le IXe siècle, on trouve trace dans le cartulaire de Conques d’une occupation du lieu. C’est donc une des plus anciennes baronnies du Rouergue. La famille des Calmont d’Olt s’éteint en 1298 avec Raymond de Calmont d’Olt, Evêque de Rodez, maître d’œuvre de la cathédrale de Rodez.

L’édification du château fort actuel a commencé dès le XIe siècle ; lors de la Guerre de Cent Ans (XVe siècle) une deuxième enceinte dotée de huit tours ouvertes à la gorge est créée. C’est un témoin de la mutation architecturale d’un site castral faisant principalement l’objet d’une adaptation aux progrès techniques de la guerre de Cent Ans. Jouissant d’une position stratégique et symbolique forte sur la vallée du Lot et la ville d’Espalion, le château de Calmont d’Olt a probablement toujours eu une vocation militaire, il commandait la route allant de Rodez vers l’Aubrac et plus largement le franchissement sur le Lot de l’axe routier commercial Toulouse-Rodez-Lyon.

Ensuite Calmont d’Olt ne sera presque plus modifié et conservera cet aspect de forteresse médiévale que nous lui connaissons aujourd’hui. Au XVIIe siècle, abandonné par ses propriétaires qui lui préfèrent les demeures plus confortables de la Vallée du Lot, il se ruinera. Acheté par un passionné d’histoire en 1986, il est aujourd’hui l’objet de dégagements archéologiques, de travaux de stabilisation, d’études sur la vie d’un château fort, ainsi que d’animations sur les thèmes de la guerre et de la vie quotidienne au Moyen Âge.

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • Château de Calmont d’Olt
  • Château de Calmont d’Olt
  • Château de Calmont d’Olt

Personnages liés

Panier