Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Les Ibères et les Ligures

Les Ibères et les Ligures

Les Ibères et les Ligures

Les Ibères et les Ligures sont des civilisations méditerranéennes directement dérivées des cultures de l’âge des métaux. Des récits antiques nous les décrivent comme deux peuples distincts avec des territoires précis, cependant sur le plan archéologique la séparation est moins nette. Certes ils ont évolué de manière différente, en particulier au niveau de la langue, mais sont issus d’un même fonds indigène.

Les Ibères se seraient donc implantés surtout en Roussillon, dans les vallées de l’Aude et de l’Orb, et en Languedoc jusqu’à la rive droite de l’Hérault. C’est une population sédentaire, regroupée en sites fortifiés en hauteur, des oppida, et pratiquant un artisanat métallurgique et céramique de qualité dont certaines influences viennent de l’autre côté des Pyrénées. Les élites dominantes tiraient leur prestige et leurs richesses des possessions de terres et de leur activité guerrière.

Au-delà de la ligne est, c’est le territoire des Ligures. Leur position géographique les place plus vite au contact des Grecs et des Étrusques, ils développent ainsi une culture plus avancée et plus raffinée. Ces peuples resteront actifs jusqu’à la fin du Ve siècle av. J.-C., créant ou réaménageant des oppida (Montfo, Ensérune). Beaucoup de villes d’ailleurs tiennent leur nom de cette époque pré-celte : Elne (Illiberis «Ville Neuve»), Narbonne (Narbo), Carcassonne (Carcasso), Collioure (Caucoliberi), ou encore Béziers (Baeterra). Mais dès le VIe siècle av. J.-C., on observe que la production de céramique ibéro-ligure diminue, ceci pouvant s’expliquer par l’arrivée des Grecs de Marseille (les Massaliotes) désireux d’assurer leur domination politique et économique sur la région.

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • Les Ibères et les Ligures