Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Les Francs et le Moyen-Âge

Les Francs et le Moyen-Âge

Les Francs et le Moyen-Âge

Dans la deuxième moitié du VIIIe siècle, les Francs envahissent la région avec Pépin le Bref, fils de Charles Martel, et effectuent de nombreuses destructions comme celle, totale, de Maguelone. La conquête franque est poursuivie par Charlemagne et Louis le Pieux, fils et petit-fils de Pépin le Bref, d’abord en royaume, puis en empire carolingien divisé en comtés. Le retour de la paix permet à l’Église de prospérer et de nombreuses abbayes sont fondées dans un art préroman ayant laissé peu de traces, car dissimulées sous les reprises postérieures  : Lagrasse (Aude), Gellone (Hérault), Cuxa (Pyrénées-Orientales)… La paix profite aussi à l’économie rurale (hameaux, églises, retour des villae), attirant des réfugiés espagnols, les Hispani, qui fuient l’invasion arabe. On les retrouve nombreux à Narbonne.

Mais au IXe siècle, des guerres entre les héritiers de l’empire fragilisent son fonctionnement politique et administratif. Le partage du traité de Verdun (843) donne la Gothie, nom qui se substitue à celui de Septimanie, à Charles le Chauve. Elle fait partie du royaume de la Francia Occidentalis, qui deviendra la France. Malgré cela, les guerres reprennent, ainsi que des invasions. C’est la décadence : la Gothie passe de main en main de familles fortunées qui s’affranchissent du pouvoir des souverains francs, sans plus aucune stabilité politique. Quelques grandes maisons vont tout de même influer sur la région : celle des comtes de Toulouse, pour le Languedoc, et celles de Belon, comte de Carcassonne, transférée en Cerdagne, pour le Roussillon. De nombreuses villes, villages et églises paroissiales d’aujourd’hui datent de cette fin de période carolingienne (Montpellier ou Perpignan par exemple).

Le Languedoc est rattaché en 1271 au Roi de France. Trois sénéchaussées sont créées: Beaucaire, Carcassonne, Toulouse. Le traité de Corbeil définit les Corbières comme la frontière entre la France et le royaume d’Aragon.
Montpellier fut cédé à la France en 1349.
Les témoignages patrimoniaux du Moyen-Âge ne se limitent pas aux abbayes, châteaux etc… Il en est un qui nous donne de précieux renseignements sur la vie de cour: les plafonds peints. Le château d’En-Bas, à Poussan, dans l’Hérault, possède des plafonds, ou poutres et charpentes peintes, des décors d’animaux, scènes de la vie quotidienne etc..

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • Les Francs et le Moyen-Âge
  • Les Francs et le Moyen-Âge
  • Les Francs et le Moyen-Âge
  • Les Francs et le Moyen-Âge
  • Les Francs et le Moyen-Âge
  • Les Francs et le Moyen-Âge
  • Les Francs et le Moyen-Âge
  • Les Francs et le Moyen-Âge

Auteurs associés

|

Personnages liés

Panier