Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Millau

Millau

Millau

Millau est une commune du département de l’Aveyron en région Occitanie. L’occupation du site est attestée au Ier siècle av. J.-C. : Condatomagos (nom d’origine) est alors une ville-marché, place d’échanges entre Rutènes et Méditerranéens. Sous l’occupation romaine, cette ville devient un grand centre de production de céramique sigillée. Cette production s’éteint au cours du IIe siècle. Condatomagos subit ensuite les invasions barbares et le premier centre de peuplement est abandonné ; la ville s’installe alors sur l’autre rive du Tarn et prend le nom d’Amiliavum. A partir du IXe siècle, les vicomtes de Millau font prospérer la ville. Au XIIe siècle, elle est rattachée à la couronne d’Aragon ; elle le reste jusqu’en 1271, date à laquelle la ville est rattachée au royaume de France.

Pendant la guerre de Cent Ans, Millau passe sous domination anglaise pendant dix ans, jusqu’en 1370 ; en 1376, Louis XI la rattache à la couronne royale. Au XVIe siècle, Millau, ville de foires, connaît un fort développement économique. Place forte de la doctrine calviniste, la ville s’entoure de remparts ; les états généraux protestants s’y tiennent en 1573. Ce n’est qu’en 1685, avec la révocation de l’édit de Nantes, que la ville abjure collectivement le protestantisme. Au cours du XVIIIe siècle, les familles protestantes qui avaient été contraintes de s’exiler reviennent à Millau et une bourgeoisie protestante se développe alors. La ville prospère grâce au travail du cuir et des peaux. Au XIXe siècle, l’industrie gantière se développe et Millau s’impose comme « la cité du gant » ; cette activité, qui donnera lieu à des conflits sociaux importants, perdure aujourd’hui dans une branche « luxe ».

Millau est également réputée pour être une ville contestataire : elle a ainsi pris largement part à la lutte pour la sauvegarde du Larzac face au projet d’expansion du camp militaire La Cavalerie dans les années 1970-1980 ; elle a aussi soutenu José Bové et le mouvement altermondialiste ; en août 2003, une immense manifestation contre l’OMC a rassemblé plus de 200 000 personnes.

La ville est labellisée “Villes et Pays d’Art et d’Histoire” et s’engage dans une démarche active de connaissance, de conservation, de médiation et de soutien à la qualité architecturale et du cadre de vie.

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • Millau
  • Millau

Auteurs associés

|

Personnages liés

Panier