Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Massif des Corbières

Massif des Corbières

Massif des Corbières

Le massif des Corbières (las Corbièras en occitan, les Corberes en catalan) est une région naturelle française d’Occitanie.

Région de moyenne montagne, aux terrains calcaires et schisteux, elle subit les influences du climat méditerranéen, ce qui en fait une région connue pour son vin et son miel à base de romarin commercialisé sous le nom de Miel de Narbonne. Le point culminant des Corbières est le pic de Bugarach avec 1 231 m d’altitude. Les autres sommets importants sont le Serre de Bec (1 037 m), mont Tauch (917 m) et la montagne d’Alaric (600 m).

Au sud et à l’ouest, le relief s’élève de façon abrupte au-dessus de la haute vallée de l’Aude et du Fenouillèdes, ceci est dû à la présence des Pyrénées dont les Corbières ne sont qu’un massif secondaire. À l’inverse, au nord et à l’est, le relief s’élève de façon plus régulière et douce parce que ces avant-monts sont les premiers contreforts des Pyrénées. C’est la raison pour laquelle le point culminant du massif, le pic de Bugarach, est situé au sud-ouest des Corbières. Au-dessus de la basse vallée de l’Aude, au nord du massif, les ruisseaux ont creusé des vallées larges qui se confondent avec les plaines de l’Aude.

En allant vers le sud les vallées sont de plus en plus étroites et sinueuses ce qui explique que ces régions soient moins peuplées et moins cultivées. L’Orbieu, principal cours d’eau des Corbières, passe dans les gorges de l’Orbieu puis la vallée s’élargit après Camplong-d’Aude.

Lors des invasions arabes, la zone est déjà fortifiée par les Wisigoths. C’est notamment le cas du site de Peyrepertuse. Si la Septimanie avait pour frontière provinciale les Pyrénées, l’ancienne province romaine puis wisigothe est divisée par Charles le Chauve, roi de France, en 865. Le Roussillon est rattaché à Barcelone, le nord de l’ancienne province garde Narbonne comme capitale. La délimitation est alors marquée par le massif des Corbières, et prolongée par les étangs de Salses. L’autonomie croissante et rapide des comtés de Roussillon, leur rattachement en 1180 à la couronne d’Aragon puis à celle d’Espagne jusqu’au XVIIe siècle fait des Corbières une frontière lourdement défendue.

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • Massif des Corbières
  • Massif des Corbières

Auteurs associés

|

Personnages liés

Panier