Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Le Languedoc-Roussillon historique

Le Languedoc-Roussillon historique

Le Languedoc-Roussillon historique

Sur un fond de population ibère et celtique, la région qui se dénomme aujourd’hui « Languedoc-Roussillon » subit, à partir du IIe siècle avant notre ère, une forte empreinte romaine. Si les plus anciennes cités sont apparues avant l’occupation romaine (Agde fondée par les Grecs au VIe siècle avant notre ère, Béziers également de cette époque ou encore Nîmes), les autres cités comme Carcassonne ou Narbonne sont créées par les Romains.

Entre le Ve et le VIIIe siècle de notre ère, la région est occupée par les Wisigoths (d’où le nom de Gothie ou de Septimanie donné à ces futurs départements, la Lozère exceptée), par les Arabes et enfin par les Francs. Au Xe siècle, sont créées les villes de Perpignan et de Montpellier. La région se couvre d’abbayes et d’églises d’art roman aux XIe et XIIe siècles puis d’art gothique aux XIIIe et XIVe siècles. C’est aussi à cette époque que se développent la langue occitane et la langue catalane avec une riche littérature illustrée par les troubadours.

L’histoire du long Moyen-Âge, et même du XVIe siècle, est marquée par des événements dramatiques comme, en 1209, le sac de Béziers par les croisés, la peste du XIVe siècle, les guerres de religion. La majorité de la région est désormais à l’intérieur du royaume de France. Mais le Roussillon jusqu’en 1659 et Montpellier entre 1204 et 1349 sont partie intégrante du royaume d’Aragon. Sur les coteaux et dans les plaines, domine une économie de type méditerranéen marquée par la trilogie culturale (vigne, blé et olivier) associée à l’élevage du mouton tandis que le commerce maritime avec les pays voisins du pourtour méditerranéen maintient une activité marchande originale.

Le XVIIe siècle est marqué par la construction du canal du Midi et par la fondation en 1666 de la ville de Sète ouvrant la voie à un XVIIIe siècle florissant.

Le grand fait économique du XIXe siècle est, dans les années 1850, l’arrivée du chemin de fer qui permet l’essor de la monoculture de la vigne. Celle-ci devient pour un siècle le moteur de l’économie régionale apportant la prospérité avant qu’une série de crises ne réduise son importance tandis que la région s’affirme comme une grande région touristique à la suite de l’aménagement, dans les années 1970, du littoral méditerranéen entre Rhône et Pyrénées. Aujourd’hui, la douceur du climat et son fort maillage culturel (cinq universités de Nîmes, à Perpignan en passant par Montpellier) font du Languedoc-Roussillon une région particulièrement attractive avec plus de 2 600 000 habitants.

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • Le Languedoc-Roussillon historique
  • Le Languedoc-Roussillon historique
  • Le Languedoc-Roussillon historique
  • Le Languedoc-Roussillon historique
  • Le Languedoc-Roussillon historique
  • Le Languedoc-Roussillon historique

Panier