Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

L’Aubrac

L’Aubrac

L’Aubrac

L’Aubrac est un haut plateau volcanique du Massif central qui s’étend sur les confins de L’Aveyron, le Cantal et la Lozère. Le climat y est rude, la neige peut tomber d’octobre à mai et les précipitations y sont relativement abondantes toute l’année. Au Moyen Âge, l’Aubrac était couvert de forêts et constituait un véritable repaire pour les brigands qui détroussaient les pélerins en route pour Compostelle. Face à la nécessité de protéger les pélerins, un monastère est construit en 1120 ; les moines entreprennent alors de défricher les terres pour les transformer en pâturages sur lesquels paissent les vaches de la race Aubrac ; leur lait servait à produire le laguiole, un fromage d’estive fabriqué dans des burons (actuellement, seuls trois burons produisent encore du laguiole fermier).

L’Aubrac connaît un fort exode rural au cours du XXe siècle et ses habitants émigrent pour la plupart vers Paris, où ils se spécialisent dans le commerce du charbon et sont à l’origine des cafés de la capitale (tenus en majorités par des Aveyronnais, alors surnommés « bougnats »). L’Aubrac attire de nombreux touristes qui fréquentent le GR 65 ou visite le village de Laguiole, célèbre pour sa coutellerie.

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • L’Aubrac
  • L’Aubrac
  • L’Aubrac

Personnages liés

Panier