Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Laguiole

Laguiole

Laguiole

Laguiole (en occitan : La Guiòla) est une commune française, située dans le département de l’Aveyron, sur le massif de l’Aubrac en région Occitanie. Sa prononciation “Laïole” nous vient du patois de nos aïeux.

À l’origine “Laguiole”, toute petite chapelle de secours, dépendait de la paroisse d’Alcorn. Étymologiquement, Laguiole s’enracine dans le mot “La Gleisola” (1182) signifiant petite église. Son orthographe nécessiterait donc une séparation du mot afin d’en faire apparaître l’article originel.

Le Rouergue est conquis en 767 par Pépin le Bref et les ducs d’Aquitaine. Il reste sous la dépendance des comtes de Rouergue jusqu’à la mort de Jeanne de Toulouse et de son mari Alphonse de Poitiers, en 1271. Le comté passe ensuite sous la dépendance directe des rois de France. Les Albigeois s’en sont emparés en 1208 et en ont été chassés en 1210 par Jean de Beaumont, seigneur de Thénières. Les Anglais prennent le Fort de Laguiole et ses environs en 1355 mais en sont chassés quelques années plus tard.

Par lettres patentes données le 29 mai 1369, le roi Charles V étant au bois de Vincennes, donne la châtellenie de Laguiole et les trois autres du Rouergue au comte de Rodez, dont Laguiole, à Jean d’Armagnac qui l’a aidé pour lutter contre les Anglais. C’est l’une des quatre châtellenies du Rouergue. Elle comprenait Laguiole, Curières et la Roquette Bonneval.

Au XVIe siècle Laguiole devient église principale. Les huguenots de Chirac pillent Laguiole le 10 janvier 1588. Le comté de Rodez revient par héritage à la maison d’Albret. Le comté revient au domaine royal quand Henri de Navarre, comte de Rodez, devient le roi de France Henri IV, en 1589. Contrairement aux idées véhiculées par les visiteurs de notre région et les Laguiolais qui montèrent à Paris en se regroupant dans les amicales d’Auvergnats, Laguiole fut toujours situé en Rouergue (Haute-Guyenne).

Le Fort de Laguiole était toujours debout d’après un acte du notaire Brunel, en 1620, mais n’existait plus en 1735.

Le Taureau de Laguiole, imposante statue en bronze de Georges Guyot, trône sur la place du foirail depuis 1947. C’est le symbole de la race Aubrac pour tout le plateau.

La chapelle avec la fresque de Nicolaï Greschny dans la crypte.

La gentiane pneumonanthe, la sculpture au centre du rond-point qui a été réalisée par Michel Besson, artiste laguiolais, annonce la flore riche du plateau de l’Aubrac.

Jean Chauchard, sculpteur d’origine aveyronnaise, a réalisé une sculpture représentant une main tenant un couteau.

Dernière modification le — par


Laisser un commentaire

  • Laguiole
  • Laguiole

Personnages liés

Panier