Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Bruniquel

Bruniquel

Bruniquel

Bruniquel est une commune du département de Tarn-et-Garonne en région Occitanie. Les premières traces d’occupation du site de Bruniquel remontent au Paléolithique. Parmi les vestiges préhistoriques découverts, il faut citer la « dame de Bruniquel », squelette humain datant de 10000 ans avant notre ère et qui est à ce jour le plus complet et le mieux conservé de la période magdalénienne. La légende veut que le village ait été fondé par la reine Brunehaut au VIe siècle. Un premier château est édifiée au XIIIe siècle.

Si la ville est gagnée par le catharisme, elle est cependant épargnée par la croisade des Albigeois car son seigneur, Baudoin, préfère trahir son frère Raymond VI et se rallier à Simon de Montfort ; il sera pendu à Montauban en 1218 et Bruniquel reviendra alors au fils de Raymond VI, Bertrand. En 1229, la viconté de Bruniquel est rattachée à la province royale du Languedoc.

Durant tout le Moyen Âge, le village, qui se situe sur les routes du pélerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle, se développe ; il connaît une période de prospérité économique grâce à la culture du safran, du chanvre et du lin. En 1355, l’enceinte qui entoure la ville se révèle trop petite et une nouvelle est construite ; les riches marchands et commerçants se font construite des demeures à colombages, ornées pour certaines de tourelles.

Dans la deuxième moitié du XVe siècle, une querelle éclate au sein de la famille des vicomtes de Comminges, qui possède alors Bruniquel ; une partie du domaine est vendue et un nouveau château est construit entre 1485 et 1510. L’opposition entre les deux branches de la famille se poursuit durant les guerres de Religion, le « château vieux » relevant du catholicisme et le « château neuf » du protestantisme. Les protestants tentèrent bien de reconquérir la ville, gardée par les armées catholiques du duc de Mayenne, mais ils échouèrent et les remparts furent rasés en 1623.

A la fin du XVIIIe siècle, la vicomté est réunie par Louis Rigal d’Ouvrier. Au cours du XIXe siècle, Bruniquel connaît une brève période d’activité sidérurgique avec les forges de Caussanus. En 1840, les deux châteaux sont classés Monuments Historiques. Bruniquel, qui fait partie des plus beaux villages de France, a servi de décor au film Le Vieux Fusil (Robert Enrico, 1975). Depuis 1997, le village accueille chaque été un festival consacré à Offenbach.

Dernière modification le — par


Mots-clefs :

Laisser un commentaire

  • Bruniquel
  • Bruniquel
  • Bruniquel

Personnages liés

Panier