Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Droits réservés et contributions

Dans le cas où vous souhaiteriez soumettre un texte, un article, une photographie, une vidéo, du son, plus généralement une contribution, vous vous engagez à céder à Lirelif à titre gratuit, l’ensemble des droits patrimoniaux de la propriété littéraire et artistique de votre contribution. Les droits cédés comprennent notamment : les droits d’adaptation et notamment de traduction, de correction et d’évolution ; les droits de représentation, de reproduction, d’intégration même partielle et de diffusion directe ou indirecte sur la plateforme Lirelif, électronique ou non, et par tous procédés actuels et futurs dont Lirelif possède la propriété ; le droit d’utiliser les contributions et leurs adaptations pour la promotion de Lirelif. Les rédacteurs garantissent Lirelif de la jouissance des droits cédés contre tout trouble, revendication ou éviction quelconque. Ces droits pourront être exploités par Lirelif ou par un tiers cessionnaire pendant la durée de la propriété littéraire et artistique, en toutes langues et en tous pays.

Les rédacteurs autorisent les responsables de Lirelif à procéder aux remaniements rédactionnels de leurs articles qui pourraient être rendus nécessaires par le besoin d’harmonisation de l’ensemble de la revue. Ces remaniements sont soumis aux rédacteurs, qui les valident avant la publication définitive des articles.

Si malgré les efforts de part et d’autre, la contribution d’un rédacteur ne peut pas être acceptée par Lirelif, soit pour des raisons de qualité, soit en raison de sa non-conformité avec l’objet et l’esprit de la revue, soit en raison du non-respect de la présente charte, ladite contribution n’est pas publiée dans Lirelif, et le rédacteur recouvre la jouissance de la totalité de ses droits concernant cette contribution.

Lirelif tient tout particulièrement à remercier Paul Palau pour son aimable contribution iconographique, Jacques André, Alexandra Chillet, Alain Rollat, Alain Renaux, Jean Sagnes et enfin, Frédéric Simien.