Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article
Livre

Le cheval cabré ou la vie de Jules Sibilat (1848-1897)

Militant ouvrier, compagnon et anarchiste

Editeur : npl

19.00 

5 in stock

Description

C’était un siècle de misère, d’exploitation. Le siècle des taudis et du travail des enfants. De l’enrichissement et du luxe débridé. Mais aussi celui des barricades et des révolutions. Le siècle des irréductibles, car, compagnons, militants ouvriers, anarchistes, ils appartenaient à cette race, peu-être toujours vaincue mais qui, toujours relève la tête, animée par la hâte de s’échapper du vieux monde.

Jules Sibilat est l’un de ces hommes pour qui il n’y a de vrai que la lutte : “Nous faisons les semis, nous gâchons le mortier, d’autres bâtiront l’édifice.” C’est dans cet avenir lointain que la vie de Jules Sibilat s’incarne, la vie d’un compagnon du Devoir, un jour tonnelier à Cette, un autre chaudronnier à Lyon, un monument fixé à Guise, dans le familistère de Godin dont il partira pour ne pas se laisser enfermer dans un monde à l’écart de l’Histoire.

De la Commune aux premiers syndicats et aux grèves de Lyon ou de Graisessac, puis aux années errantes, c’est le récit des courages quotidiens, des peurs, et des espérances toujours défaites. Mille vies se croisent, se reconnaissent : Frédéric et Gulyà, Marie l’épouse obstinée, Lutèce, Pas de deux… sans oublier la lumineuse figure de Louise Michel, le destin tragique de Caserio, la voix lointaine d’Évariste Galois, mathématicien de génie, romantique, assassiné à vingt et un ans…

Et quand la mort vient, sur une route solitaire, au petit jour, que l’homme s’écroule comme floué, une voix peut-être lui murmure : “Ne mendiez pas. Car souvenez-vous que vous êtes la force.” Ne mendiez-pas car l’utopie ne meurt jamais.

Additional information

Weight 511 g

Reviews

There are no reviews yet.

Only logged in customers who have purchased this product may leave a review.