Contactez nous
04 26 78 36 60

Lire en Occitanie

1 Article

Miquèl Decòr

Miquèl Decòr

Miquèl Decòr

Né à Bize-Minervois, petit village situé dans le département de l’Aude en région Occitanie, Miquèl Decòr passe son enfance entre Cesse et Pech, étés torrides et secs de l’arrière pays minervois ; saison verte des asperges sauvages ; vendanges amoureuses au goût de moût sucré, et cresson de Noël arraché aux eaux tièdes de la Doutze. Miquèl Decòr, baigne dans l’Oc depuis sa naissance.

Après des études secondaires au Lycée Henry IV de Béziers, où l’éloignement environnemental le pousse à poétiser dans « la lenga mairala », Yves Rouquette, alors jeune professeur remarque cet original et l’abreuve de la toute jeune génération littéraire d’Òc de « l’après guerre d’Algérie ».

Il étudie les Lettres, Linguistique, Culture et civilisation Occitanes à l’Université Paul Valéry Montpellier III et écrit son premier recueil en 1968 : L’estofat que mitona. Charles Camproux, Robert Lafont, Jean-Marie Petit, Léon Cordes, seront ses maîtres en compagnonnage d’Òc.

En 1974, il part pour le Maroc en tant que professeur de Lettres pour revenir en 1976 en Occitanie et plus précisément à St Jean du Gard dans les Cévennes où il enseignera l’Occitan dans l’enseignement secondaire, dans des ateliers publics, aux Lycées Jean Mermoz de Montpellier et Diderot à Narbonne. Ce sera une période de forte création poétique.

Il a été Président du Cercle Occitan de la Narbonnaise de 1984 à 2000.

Miquèl Decòr vit actuellement à Félines-Minervois où il alimente son imaginaire entre vignes et châtaigniers, causses sauvages et eaux pures, bêtes fragiles et terres rudes.

Dernière modification le — par


Livres associés

Laisser un commentaire

03/03/1949 Bize-Minervois (11)

Panier